Christian Guillemot : « Avec ses lunettes connectées, Ama peut devenir une licorne »

Dans la galaxie Ubisoft, leader mondial du jeu vidéo, le Breton Ama connaît une croissance phénoménale grâce au boom des lunettes connectées pour l’industrie et les services. Le « Mensuel de Rennes » a rencontré son président Christian Guillemot.

 

Avec quelle idée en tête avez-vous créé Ama en 2004 ?

En 2000, le jeu vidéo commençait à se déployer sur internet. On a d’abord créé Gameloft pour cela : développer des jeux mobiles à destination des joueurs passionnés. Mais le téléphone n’est pas un support exclusivement pour les geeks. On a donc décidé de créer Ama (Advanced mobile applications) pour produire des jeux pour tous.

Quel rapport existe-t-il avec les applications pour lunettes connectées que vous développez aujourd’hui ?

On a eu accès, en 2013, au programme Google glass. Nous y sommes allés dans l’idée de concevoir des jeux pour lunettes connectées. Or, on a découvert que ces lunettes n’avaient pas un très bon potentiel côté jeux mobiles mais qu’elles avaient des fonctionnalités permettant d’entrevoir d’autres activités. C’est là que nous avons rencontré le professeur Collin, du CHP Saint-Grégoire (35), qui nous a demandé de l’aider à réaliser la première opération chirurgicale en live, avec lunettes connectées, entre Rennes et le Japon. C’était en 2014. C’est suite à cette opération que nous avons décidé de pivoter et de mobiliser nos équipes de développement autour de solutions de télémédecine. Et puis en 2016, on a fait le salon CES de Las Vegas, où nous avons rencontré un grand nombre d’industriels qui avaient d’autres besoins.

En savoir plus

News , , , ,