La vidéotransmission, une avancée pour la régulation médicale ?

Le 9 septembre 2019, Agnès Buzyn, alors ministre des Solidarités et de la Santé annonçait un pacte de refondation des urgences, assorti d’une enveloppe de plus de 750 millions d’euros. La mesure 6 de ce plan, qui en compte 12, met l’accent sur le développement de la télémédecine et plus particulièrement de la vidéo dans les Samu. « Avec ce pacte de refondation des urgences, nous complétons et accélérons la mise en œuvre de Ma santé 2022 pour inventer des organisations modernes, soutenir les professionnels de santé et, ainsi, améliorer les soins pour tous dans notre pays », déclarait Agnès Buzyn.

Plusieurs expérimentations ont depuis été lancées en région, en lien notamment avec les établissements et services médico-sociaux, les Samu-Centres 15, les Smur et les Sdis.
AMA n’a pas attendu ce pacte. La société, basée à Rennes et fondée par l’un des frères Guillemot (Ubisoft), fait office de précurseur dans ce domaine. Elle développe depuis des années XpertEye, une solution de lunettes connectées qui permet au Samu d’optimiser la régulation médicale. Depuis 2016, AMA permet la visiorégulation en Ehpad aux côtés du Samu du GHT de Loire-Atlantique, de l’Agence régionale de santé (ARS) et du groupement régional d’appui au développement de l’e-santé (Grades) des Pays de la Loire. Huit établissements du GHT 44 l’utilisent.

Lire l’article sur DSIH

News , , , , ,
SWITCH THE LANGUAGE

AMA NEWS

Our Events

Latest Videos