Si vous explorez pour la première fois les lunettes connectées pour un usage professionnel, bienvenue. Le but de cet article est de vous aider à comprendre rapidement les notions de base, afin que vous puissiez vous concentrer sur la recherche de la technologie dont vous avez réellement besoin.

Comme la plupart des nouvelles technologies, les lunettes connectées ont beaucoup de potentiel, mais tout n’est pas encore prêt pour le grand public. Que pouvez-vous utiliser dès maintenant pour améliorer les processus qui vous font perdre du temps et de l’argent ? Si vous recherchez des lunettes connectées pour la santé, l’entretien, le transport, les services sur le terrain, l’éducation ou la collaboration à distance, vous serez ravi de savoir que pour la plupart des utilisations, elles sont prêtes à être utilisées dès maintenant.

L’une des premières questions que nous posons aux clients potentiels est de savoir pourquoi ils cherchent des lunettes connectées pour leur entreprise. Très souvent, la réponse est de l’ordre de : « Nous étudions la réalité augmentée depuis un certain temps, et nous sommes prêts à essayer une solution comme Xperteye  ». Les mots qui suivent sont que nous ne sommes pas vraiment une solution de réalité augmentée, ce qui crée habituellement un moment de silence gênant, jusqu’à ce qu’on clarifie la différence. Quelles sont donc les différences ?

Réalité virtuelle, réalité augmentée ou partage de vision « Vois ce que je vois » ?

La réalité virtuelle

Habituellement à l’aide d’un casque, un environnement conçu artificiellement est créé, avec lequel vous pouvez interagir. Venant de l’ère des jeux vidéo dans les années 80 , je peux clairement me rappeler avoir joué Halo sur ma nouvelle Xbox pour la première fois. J’étais à environ dix heures dans le jeu, dans le noir, et j’ai eu peur de ce qui se passait dans le jeu. Maintenant, imaginez que vous êtes entouré de tout ce qu’il y a dans le jeu, comme si vous y étiez vraiment. C’est la réalité virtuelle, et les enfants de votre maison, les grands comme les petits, vont adorer.

Certaines des utilisations les plus courantes de la réalité virtuelle en industrie sont la conception et la formation. Par exemple, un fabricant comme Ford peut concevoir un produit et l’utiliser lors d’une simulation avant de le construire. Dans des situations de formation, un stagiaire peut apprendre comment accomplir une tâche à haut risque avant de l’accomplir dans la vie réelle. C’est une technologie étonnante, mais idéalement pour les entreprises qui ont d’énormes budgets et de grandes équipes pour l’implémenter dans leur écosystème.

Réalité augmentée

Pendant les premiers mois, j’ai passé une bonne partie de ma journée à crier sur les millennials au bureau, qui n’arrêtaient pas de partir à la recherche de Pikachu sur la pelouse de quelqu’un. Avec l’une des plus grandes populations étudiantes au monde, vous ne pourriez littéralement pas vous promener dans la région de Boston sans voir des douzaines de personnes utiliser l’application, de jour comme de nuit. Je me souviens de mon ami Alex, affichant sur Facebook qu’il avait marché plus de 35 miles le premier week-end où l’application est sortie !

Les entreprises utilisent la réalité augmentée dans les lunettes connectées pour faire remonter les données dans le viseur des lunettes avec lesquelles le porteur peut interagir. Imaginez un réparateur s’approchant d’une pièce d’équipement dans une usine et regardant un code QR spécial collé dessus. Le scanner dans les lunettes voit le code QR et extrait les instructions de réparation que l’ouvrier peut parcourir et exécuter une tâche.

Tout comme la réalité virtuelle, la RA est un processus plus complexe qui nécessite plus de coûts de démarrage et d’infrastructure, mais il est très cool pour de nombreuses utilisations. Typiquement, la réalité augmentée ne fonctionne qu’en Wifi, donc ce n’est pas idéal si vous avez besoin de l’utiliser en dehors d’un environnement fermé.

« Vois ce que je vois »,

Solutions de partage de la vision

Le partage de la vision, ou « See What I See » (vois ce que je vois), permet à un observateur à distance de voir à la première personne ce que quelqu’un d’autre est en train de regarder. Avec les lunettes connectées, vous ajoutez l’avantage d’avoir les mains libres, ce qui est essentiel pour de nombreux cas d’utilisation. C’est ce point de vue à la première personne qui permet au porteur de lunettes et à l’observateur à distance de collaborer d’une manière que vous ne pouvez pas faire sans les lunettes.

Par exemple, le porteur de lunettes pourrait être un technicien d’entretien sur le terrain plus récent qui ne sait pas comment réparer une pièce d’équipement particulière. Au lieu de prendre un deuxième rendez-vous pour revenir, ou d’envoyer l’expert sur le site, l’expert sur cet équipement peut se connecter à un navigateur depuis n’importe où dans le monde et guider le technicien à travers un ensemble d’instructions pour résoudre le problème.

L’expert peut le faire sans avoir à se déplacer à cet endroit, et dans les cas où l’on a besoin de vos experts à plusieurs endroits sur une base régulière, ils peuvent rester centralisés afin qu’ils puissent aider plusieurs techniciens en quelques minutes, et non en heures ou jours. Cela permet une meilleure allocation du temps des experts, et ce temps économisé peut avoir un impact significatif sur les taux d’immobilisation, les coûts de déplacement et les niveaux de satisfaction des clients. Voici un excellent exemple de la façon dont le partage de vision est utilisé :

Ces solutions vous permettront même de prendre une photo et de faire collaborer l’observateur et le porteur de lunettes en annotant cette photo en temps réel pour confirmer comment une tâche doit être effectuée. Cette collaboration peut être un facteur clé dans les taux de rétention à long terme, surtout lorsqu’elle est utilisée dans des scénarios de formation.

Le partage de la vision peut être le moyen le plus simple et le plus pratique d’utiliser efficacement les lunettes connectées. Les coûts et les possibilités varient et il est important de savoir si vous avez vraiment besoin de mains libres ou non, car cela déterminera si vous avez vraiment besoin d’une solution de lunettes connectées pour commencer. Le partage de la vision offre également le retour sur investissement le plus rapide des trois, et peut être utilisé dès le départ sans avoir à construire une énorme infrastructure autour du programme.

 

Par Richard Girardi

Categories: Tendances